Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 01

372299

Première étape de la lecture commune : l’introduction de l’auteur à la trilogie en 5 tomes (Le guide du guide) et les 14 premiers chapitres du Guide du Voyageur Galactique ! Comme nous lisons le livre en anglais, nous espérons que les noms et concepts qu’on abordera auront les mêmes noms en français !

Avis de Coco

J’avoue avoir eu du mal avec l’introduction du livre. Ce n’est pas que je ne la trouve pas intéressante, au contraire, je trouve ça assez sympa de savoir que le livre était à la base une série radiophonique mais j’ai trouvé l’explication très (trop) longue. Ce qui ne m’a pas rassurée pour le reste du livre… mais heureusement, la suite de ma lecture a été plus agréable 😀

Contrairement à l’introduction, j’ai trouvé ces 14 premiers chapitres très bien mesurés. Hahahha non blague à part, les chapitres varient en longueur mais restent assez courts et par conséquent se succèdent rapidement, ce qui donne un bon rythme de lecture. Cela permet également une très bonne entrée en matière et une bonne introduction au style particulier de l’auteur et surtout aux nombreux personnages. Personnellement, j’aime beaucoup les deux personnages principaux : Ford Prefect qui vient de Betelgeuse mais s’est retrouvé coincé sur terre et qui est chargé de rédiger le Guide, et Arthur Dent simple humanoïde (hahahah j’adore ce mot 😀 ) qui ne veut pas que sa maison soit détruite. J’ai particulièrement aimé la scène du pub pendant laquelle Ford dit à Arthur que la terre va être détruite d’ici deux minutes, elle m’a bien fait rire et montre bien la complicité des deux personnages. J’ai aussi beaucoup compati (et un peu ri^^) au sort d’Arthur qui se retrouve embarqué à bord du vaisseau des Vogons sans rien comprendre à ce qui se passe alors que tout paraît naturel pour Ford. J’apprécie également beaucoup Zaphod Beeblebrox, il est tellement absurde, c’est juste génial 😀

J’ai vu le film il y a quelques années et j’avais complétement oublié l’histoire de la serviette comme outil indispensable au voyageur intergalactique (shame on me!) mais j’ai beaucoup ri (encore) quand l’auteur nous explique pourquoi elle est si importante. De plus, je trouve que ce passage illustre à merveille la logique de l’absurde qu’on peut retrouver chez Douglas Adams parce qu’en soi, ce qu’il raconte est logique mais c’est tellement absurde en même temps qu’on n’y aurait certainement pas pensé comme quelque chose de logique à la base, vous me suivez ? 😀

Comme pour beaucoup de livres de science-fiction, il me faut toujours un petit temps pour m’adapter aux noms des personnages et des peuples rencontrés et surtout pour m’adapter aux relations entre les peuples. Par exemple, savoir que les Vogons ne sont pas sympathiques contrairement aux Dentrassi qui aiment par dessus tout ennuyer les Vogons bien qu’ils voyagent avec et cuisinent pour eux… Ça a l’air facile dit comme ça mais en fait, non, au début ce n’est pas facile à intégrer 😀 Heureusement le Guide est fait pour nous aider à connaître ce genre d’infos 😛

Malgré ce petit détail des noms, je suis complétement rentrée dans l’histoire et dans l’absurdité de l’auteur qui me fait bien rire. J’ai hâte de continuer à lire les aventures de Ford et d’Arthur et j’espère que les prochains chapitres seront écrits dans la même veine.

Avis de FungiLumini

J’ai trouvé l’introduction du livre assez intéressante : on y apprend notamment que ce récit était pour commencer une histoire diffusée à la radio et que la narration a été plusieurs fois revue avant d’arriver à l’édition finale qu’on a entre les mains. On note déjà dans cette introduction des touches d’humour absurde qu’on retrouve ensuite dans le récit de Douglas Adams !

Avec cette première moitié du premier livre, j’ai l’impression que l’auteur nous introduit son univers et ses personnages. On découvre les deux protagonistes : Ford Prefect – habitant de Betelgeuse et rédacteur pour le Guide Galactique – et son ami humain Arthur Dent, qui a eu la « chance » d’être sauvé de la destruction de la planète Terre. Ayant vu le film il y a quelques années, je n’arrive pas à m’enlever de la tête l’image de Martin Freeman pour le personnage d’Arthur Dent. Le rôle lui va tellement bien qu’on dirait qu’il a été écrit pour lui ! 🙂

J’avoue avoir parfois eu du mal avec les prénoms des autres personnages, mélangeant facilement les noms peu courants des promoteurs immobiliers et du président (Prostetnic Vogon Jeltz, Zaphod Beeblebrox et Mr Prosser en anglais) ou des races extraterrestres.

Quant au Guide Galactique, il ne s’agit pas vraiment d’un livre mais plus d’un mini-ordinateur. Personnellement, la façon dont l’auteur le décrit m’a fait penser au Pokédex :p C’est une petite tablette avec un écran au dessus et un clavier, qui donne les informations demandées sur les peuplades croisées, les lieux explorés et les objets rencontrés.

L’histoire est légère, l’humour très british fait sourire, les aventures des voyageurs galactiques sont abracadabrantes et chaque chapitre se termine sur un mini-suspense. Bref, j’ai hâte de continuer ma lecture !


classique

Avez-vous déjà lu ce livre? Connaissez-vous l’univers de Douglas Adams? Dites-nous ce que vous en pensez 🙂

#FungiLumini  #Coco

Publicités

2 réflexions sur “Le Guide du Voyageur Galactique – Lecture commune 01

  1. Pingback: Lecture commune – Le guide du voyageur galactique | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: #27 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s