Lost Souls

452244Titre : Lost Souls (Âmes perdues)

Auteur(e) : Poppy Z. Brite

Éditeur : Dell Publishing

Lu en anglais

Genre(s) : roman vampirique/ horreur

Nombre de pages : 355

Mots-clés : vampires, Nouvelle-Orléans, destin, musique, sang

Ils sont les enfants de la nuit, vêtus de noir, le visage blafard. Ils boivent une liqueur au goût de sang, dérivent en quête d’amour, de sexe et de violence, se défoncent au son de riffs lancinants dans les boîtes punks de La Nouvelle-Orléans.
Nothing, Molochai, Twig, Zilliah : la génération des néo-vampires, des prédateurs sans loi qui n’obéissent qu’à leurs instincts. Insatiables, sensuels, sauvages, ils sont nos âmes perdues, nos démons du néant.

Mon avis

Début 2015, je découvrais la plume de Morgane Caussarieu dans Black Mambo : je n’ai pas pu m’empêcher après cette lecture d’acheter et de lire ses deux autres livres. Seulement est arrivé le moment où j’ai eu fini ses livres et j’ai eu envie de quelque chose du même style. Je me suis alors penchée vers cette auteure que Morgane cite souvent dans ses influences : Poppy Z. Brite. J’ai mis son livre le plus connu dans ma wishlist, je l’ai reçu pour mon anniversaire début juin et je l’ai dévoré pendant mes vacances !

Ce que j’ai avant tout apprécié dans ce livre, c’est la manière dont les histoires de différents protagonistes s’entrelacent les unes avec les autres. On sait à un moment que toutes ces destins vont se retrouver à un endroit à un moment ensemble, et l’attente de cet instant n’en est que plus délectable.

Le prologue nous présente les quatre vampires principaux : Zillah ainsi que Molochai et Twig – le trio inséparable – rejoint Christian le soir de Mardi Gras à La Nouvelle-Orléans pour une soirée d’orgie dans le sang. Une jeune femme va se joindre à eux et passera la nuit avec Zillah. Le joyeux trio reprend la route, laissant derrière eux Christian et la jeune fille, qui porte le bébé du vampire.

Dans la première partie du livre, on découvre entre autres le personnage de Nothing, un adolescent sombre qui ne se reconnait pas dans le monde qui l’entoure. Il essaie d’entrer dans le moule de l’époque, expérimentant les pratiques sociales et sexuelles des jeunes sans pour autant se sentir à sa place. Une seule chose le passionne : la musique d’un petit groupe appelé « Lost Souls ? ». Il a l »impression qu’il s’agit de sa véritable famille et part en road trip pour essayer de les retrouver. Les rencontres qu’il fera sur la route vont changer sa vie et sa vision du monde. Les membres du groupe Lost Souls ? sont Steve – un gars ordinaire qui vient de rompre avec l’amour de sa vie – et Ghost, un jeune homme hyper sensible avec un don particulier.

Ce récit est une histoire de vampires, mais ce ne sont pas les êtres que nous connaissons actuellement avec la littérature de Bram Stoker ou d’Ann Rice. Les vampires sont une race à part. Ils ne peuvent pas transformer d’humains. Ils peuvent se reproduire avec eux mais avec des conséquences désastreuses pour la mère. Une certaine folie les habite, folie joyeuse et destructrice qui les entraîne dans des situations incongrues.

L’ambiance de ce récit est particulière en soi. Il y a un mélange de joie – découverte de drogues, d’alcools, de sexualité mais aussi redécouverte d’une identité perdue – et de désespoir profond – tant de solitude, de folie et de tristesse. On s’attache énormément à certains personnages (pour ma part, ce fut à Ghost et Nothing) et les sentiments de ces personnages nous animent, nous transpercent. On rit avec eux comme on a mal pour eux. La soif de vengeance qui les habite semble insatiable. Il faut aller toujours plus loin, toujours plus violemment, verser toujours plus de sang. On voudrait pouvoir les aider mais la trame narrative continue à s’acharner sur eux.

La seule chose qui a un peu perturbé ma lecture est le nom d’un des protagonistes : Nothing. J’ai lu le livre en anglais et quand ce nom commençait une phrase, mon cerveau n’arrivait pas à enregistrer qu’il s’agissait d’un prénom et pas du mot « rien ». Je pense cependant que ce détail ne pose pas de problème en français étant donné que les noms n’ont pas été traduit !

Citations

« Nothing smiled at himself in the window. He was on his way. His journey has begun. He was already a little closer to home. »

« There was magic in his bloodstream, surely, but maybe a sort of magic that should be saved for a while. With the tip of his finger he touched Nothing’s lips. And in his sleep, Nothing smiled. »

Conclusion

Un univers vampirique  à part où se mêle folie, joie et désespoir. L’auteure nous emmène avec les protagonistes dans l’ambiance toute particulière des rues de La Nouvelle-Orléans, à la découverte du monde et de nous-même. Un must pour les adeptes de la littérature vampirique.

coup de coeur

incontournable rectangle

#FungiLumini

Publicités

Une réflexion sur “Lost Souls

  1. Pingback: #17 C’est lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s