The Curious Incident of the Dog in the Night-time

Titre : The Curious Incident of the Dog in the Night-timethe curious incident

Titre français : Le bizarre incident du chien pendant la nuit

Auteur : Mark Haddon

Éditeur : Vintage

Genre : Roman

Nombre de pages : 272

Lu en version originale (anglais)

Prix reçus : Prix Costa en 2003, Commonwealth Writers’ Prize en 2004, Guardian Award en 2003, Waverton Good Read Award en 2004

Mots-clés : autisme, enquête, chien, meurtre, syndrome d’Asperger

Quatrième de couverture

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine? Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours », décide de mener l’enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s’est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu’on le touche, et trouve les autres êtres humains… déconcertants. Quand son père lui demande d’arrêter ses investigations, Christopher refuse d’obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l’univers qu’il s’est construit…

Mon avis

J’ai adoré ce livre. Il m’a totalement transportée dans un autre univers et j’ai eu beaucoup de mal à le lâcher. L’histoire est celle de Christopher, garçon de 15 ans atteint du syndrome d’Asperger qui découvre que le chien de sa voisine, Mme Shears, a été tué à l’aide d’une fourche.

Dès les premières pages, nous entrons dans le monde de Christopher et surtout nous découvrons sa vision de l’humanité qui est très singulière. Lorsqu’il découvre le chien, son premier instinct est de lui retirer la fourche de l’abdomen et de le prendre dans ses bras, il faut avouer que, personnellement, ce ne serait pas la première chose qui me serait passée par la tête. De là découle un quiproquo avec la voisine qui croit que Christopher est coupable et qui, par conséquent, appelle la police. Il se retrouve donc au commissariat après avoir frappé un policier (parce que ce dernier lui avait touché le bras, et qu’il déteste ça) et son père vient le rechercher par la suite. À partir de ce moment, Christopher décide d’enquêter sur la mort de Wellington et de tout raconter en écrivant un livre. Nous suivons donc les évènements tels qu’ils sont décrits par Christopher. Cela donne au récit un ton assez sobre, pas très détaillé mais qui traduit très bien les émotions. Je me suis très vite attachée au personnage de Christopher et à tout ce qui fait sa personnalité : le fait qu’il déteste le jaune et le brun mais qu’il adore le rouge, qu’il aime les chiens parce qu’ils ne peuvent pas mentir, qu’il grogne quand il y a trop de monde autour de lui parce que cela l’apaise, etc. Cela dit, certaines réactions quand il est en colère, par exemple le fait qu’il veuille frapper ou poignarder quelqu’un, sont très déconcertantes au début. Heureusement, il a d’autres méthodes pour se calmer 😀 J’ai grandement apprécié le fait que le récit soit raconté par Christopher et non par une tierce personne puisque les émotions telles que la joie, la peur (elle revient très souvent) ou la peine (même s’il n’arrive pas à l’exprimer comme tel) sont décrites d’une manière tellement abrupte qu’on ne peut que le ressentir comme si nous étions à sa place.

J’ai également beaucoup aimé le père de Christopher. Celui-ci est vraiment dévoué à son fils même si ce n’est pas facile tous les jours. Il fait tout ce qu’il peut pour le rendre heureux et respecter ses besoins. Il travaille dur pour offrir le meilleur à son fils et malgré tout, il est toujours présent quand Christopher a besoin de lui. Bon, je vais SPOILER un élément du livre : même si le père de Christopher lui a fait croire que sa mère est morte alors que ce n’est pas le cas, il reste, pour moi, un bon père. Par contre, j’ai détesté la mère. Nous comprenons bien vite qu’en fait, elle est partie avec Mr Shears (oui oui le mari, enfin ex-mari de la femme dont le chien est mort) il y a quelques années et qu’elle a abandonné son fils avec son père. Alors oui, elle lui écrit des lettres mais ça ne change rien au fait qu’elle a préféré fuir parce qu’elle ne pouvait plus supporter les crises de son fils. Évidemment Christopher, lui, ne réagit pas du tout comme moi et ne réalise pas vraiment que sa mère l’a abandonné. Heureusement pour elle et pour lui puisqu’il va vouloir la retrouver mais je vous laisse découvrir vous-mêmes pourquoi et toutes les péripéties qui ont suivi.

Au niveau du style, Mark Haddon utilise parfaitement une écriture concise, simple et répétitive dans ses formulations qui renforce cette impression d’être dans un tout autre univers, éloigné de ce que nous connaissons ou de la façon dont nous pensons.

Citations

« Mrs Alexander didn’t say anything. She walked to the little red box on a pole next to the gate to the park and she put Ivor’s poo into the box, which was a brown thing inside a red thing which made my head feel funny so I didn’t look. »

« I do not like strangers because I do not like people I have never met before. They are hard to understand. […] It takes me a long time to get used to people I do not know. For example, when there is a new member of staff at school I do not talk to them for weeks and weeks. I just watch them until I know that they are safe. Then I ask them questions about themselves, like whether they have pets and what is their favourite colour and what do they know about the Apollo space missions and I get them to draw a plan of their house and I ask them what kind of car they drive, so I get to know them. Then I don’t mind if I am in the same room as them and don’t have to watch them all the time. »

Conclusion

Pour moi, ce livre est un véritable chef d’œuvre, riche en émotions, bien écrit et qui nous transporte du début à la fin. C’est une vraie découverte de l’autre. Il est évident que je le recommande à tout le monde. D’ailleurs, j’ai eu l’occasion de feuiller la version française et elle a l’air tout aussi bien que la version originale, vous n’avez donc aucune excuse pour ne pas le lire 😀

coup de coeur

Random Word Challenge

juin route

#Coco

Advertisements

5 réflexions sur “The Curious Incident of the Dog in the Night-time

  1. Pingback: #15 Cest lundi! Que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

  2. Pingback: Les coups de cœur Livraisons Littéraires 2016 | Livraisons Littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s