Les tribulations d’une gothique amoureuse

les-tribulations-dune-gothique-amoureuse-cécile-guillot-edbTitre : Les tribulations d’une gothique amoureuse

Auteure : Cécile Guillot

Éditeur : EDB

Genre(s) : chick-lit

Nombre de pages : 200

Mots-clés : gothique, cupcake, romance, métal

Lily est amoureuse de Vince, mais pas seulement… Elle aime aussi…

La vie.
La musique.
Son travail.
Ses corsets.
Les cupcakes.
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… elle décide de vivre ses rêves au lieu de rêver sa vie…

Mon avis

J’ai profité de la présence de Cécile Guillot aux Imaginales pour lui prendre son dernier livre : Les tribulations d’une gothique amoureuse. Je découvre avec ce titre les éditions EDB.  J’ai commencé ce livre sur le trajet de retour d’Épinal et je l’ai assez vite fini, l’histoire étant assez courte et très plaisante à lire.

J’ai trouvé l’objet-livre très mignon : la couleur noire prédomine sur la couverture, mais les teintes de rose la rende plus douce. Elle représente bien l’univers gothique/cupcake de Lily. L’intérieur du livre est très beau également. Les pages blanches entre les chapitres sont décorées avec des motifs baroques floraux, les séparateurs de paragraphes sont de petites ronces-cœurs, les numéros de chapitre sont ornés d’un cœur. Tout est élégant et raffiné !

Lily est gothique. Est-ce que ça fait d’elle une personne différente? Non! Elle a les mêmes peines de cœur, les mêmes problèmes au boulot, les mêmes fous rires avec sa meilleure amie : bref, c’est une fille. :p Lily est amoureuse de Vince, le beau gosse tombeur de filles et bassiste dans son groupe de métal, mais lui ne se rend compte de rien. Victorine, sa meilleure amie, veut absolument lui faire rencontrer l’amour grâce à des rendez-vous organisés, sans l’aval de Lily bien sûr. Sa mère dépressive la rabaisse sans cesse. La directrice de l’école dans laquelle Lily travaille est une vieille femme attachée aux anciennes valeurs de l’éducation qui n’hésite pas à humilier ses collègues. Lily va devoir essayer de mettre de l’ordre dans sa vie. Heureusement, elle peut compter sur ses amis, ses corsets et ses cupcakes pour lui remonter le moral !

J’aime toujours autant la plume de Cécile, douce et légère, qui nous conte les mésaventures de Lily. Elle nous offre une petite histoire romantique toute mignonne assaisonnée à la culture gothique et métal. Bon, ce n’est pas très dur de savoir avec qui Lily va terminer l’aventure, mais c’est raconté de façon tellement belle et pleine d’émotions que je ne pouvais qu’apprécier ! Je me suis retrouvée dans le personnage de Lily. Elle se laisse guider par ses intuitions, par ses émotions. Elle ne va pas changer qui elle est par amour, elle reste toujours elle-même, dans les bons moments comme dans les moins bons.

J’ai également beaucoup apprécié les nombreuses références à la culture gothique/fantastique/métal présentes dans le livre. Il ne s’agissait pas des clichés du genre mais des petites perles littéraires ou cinématographiques qui ont marqué l’auteure (je n’aurais jamais cru entendre parler du film « May », qui m’avait énormément plu il y a quelques années déjà, ça fait plaisir ! ). J’ai également fait de chouettes découvertes grâce à ce livre : je viens par exemple de commencer la série Hemlock Grove ! 😉 Un détail que j’ai particulièrement aimé est le carnet d’adresses à la fin de l’ouvrage, pour retrouver les magasins et sites dans lesquels Lily fait son shopping.

Citations

« Une fois arrivée à GardenCupcakes, je m’installai confortablement dans un canapé moelleux. L’ambiance cosy et sereine s’avérait idéale pour une petite remise en question. Esther m’apporta le gâteau à la banane et le thé glacé que j’avais commandés et me servit avec son éternel sourire bienveillant. »

« Elle était ainsi. À haïr sa vie, à se plaindre et à rêver à tout ce qu’elle n’avait pas, ou plus. Sans doute n’avait-elle jamais eu plus de tendresse pour mon père que le jour où elle l’avait perdu. Je trouvais ça triste de ne pas savoir profiter de son bonheur, d’être aveuglée au point de ne pas voir ce que la vie lui offrait.

J’espérais ne pas être comme elle. »

Conclusion

Je recommande cette petite romance  teintée de culture gothique et de cupcakes ! Une protagoniste authentique, une jolie plume et une histoire touchante. Un beau moment de lecture en perspective 🙂

extra1

#FungiLumini

Bonus

Les éditions EDB proposent des box édition limitée à chaque sortie d’un nouveau titre. La box pour ce livre s’appelait la Goth Box et avait l’air super ! Je regrette encore de ne pas l’avoir prise…

Pour avoir un aperçu du contenu, je vous propose la vidéo de Eliot et des livres !

Publicités

Une réflexion sur “Les tribulations d’une gothique amoureuse

  1. Pingback: #12 C’est lundi, que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s