L’adoption – Qinaya

1c

 

 

Titre : L’adoption – Qinaya
Scénariste : Zidrou
Dessinateur : Arno Monin
Genre : Bande dessinée
Editeur : Bamboo
Collection : Grand Angle
Format : ebook d’Iznéo
Mot-clés : Pérou, adoption, famille

Quatrième de couverture

Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.

Mon avis

Quand j’ai vu la couverture de L’adoption, j’ai tout de suite craqué ! Les couleurs sont tendres et chaleureuses, et la scène de la petite et du grand-père qui se regardent dévoilent d’ores et déjà qu’il s’agira d’une histoire particulièrement émouvante sur le thème de l’adoption, de la confrontation des cultures, des générations, mais aussi de l’amour qui nait entre deux êtres humains.

Le début de l’histoire nous ramène au terrible tremblement de terre qui a soulevé le Pérou et ses habitants en 2001 et nous confronte directement au manque total de sentiments que l’on peut éprouver face à une catastrophe d’une telle ampleur qui se passe à l’autre bout de la planète. Description qui mélange à la fois la prose mais aussi l’humour cru, celle-ci nous donne un premier avant-goût de ce que pensera le grand-père de l’adoption d’une petite péruvienne de 4 ans par son fils et sa belle-fille.

J’ai beaucoup apprécié le fait que l’on suive le point de vue des grands-parents, plutôt que celui des parents ou de la petite fille. Cela nous permet de comprendre les ressentis face à l’adoption d’un enfant d’autres membres de la famille qui sont parfois tout aussi importants que les parents. En effet, les grands-parents sont toujours là pour offrir leur aide, leurs conseils et leur amour. Si au début le grand-père a du mal à accepter Qinaya, il se prendra vite d’affection pour son sourire, sa tendresse enfantine et sa sensibilité. L’adoption tourne principalement autour de la relation de ces deux êtres, mais la bande dessinée s’intéresse aussi aux relations entre la grand-mère et le grand-père, qui s’aiment tendrement depuis des dizaines d’années, et entre le grand-père et son fils. Cette dernière relation prend effectivement toute son importance car Papy était fort absent de la vie de son fils à cause de son travail et qu’avec l’arrivée de Qinaya, il rattrape en quelque sorte le temps perdu et découvre ce que c’est de devenir père et grand-père.

La manière de raconter l’histoire et les dialogues sont extrêmement naturels, sans extravagance ni dans l’humour, ni dans l’aspect poétique, voire philosophique, ni dans le caractère cru que l’on peut trouver dans les conversations d’aujourd’hui. J’ai vraiment adoré m’esclaffer à la lecture de certains dialogues, sourire tendrement à d’autres, et avoir le cœur qui se serre devant des scènes qui touchent des problèmes bien souvent occultés. Zidrou est sans aucun doute l’un des meilleurs scénaristes de bandes dessinées actuellement !

Habituellement, je ne lis pas beaucoup de bande dessinée parce que je n’accroche pas aux dessins et au découpage de l’action en case, sûrement dû au fait que je suis trop habituée à la manière de faire des Japonais. Pourtant dans cette bande dessinée, c’est d’abord les couleurs et les dessins qui m’ont plus ! Tout au long de ma lecture, j’ai été transportée par les traits d’Arno Monin et par sa manière de découper l’action. Il arrive à nous attendrir facilement et à véhiculer une foule d’émotion rien qu’à travers les mimiques des personnages et les couleurs. Cela m’a fort donné envie de découvrir d’autres bandes dessinées qu’il a réalisées.

Dans l’édition numérique proposée par Iznéo, on a également la chance de pouvoir découvrir des illustrations inédites réalisées par le dessinateur et qui met en avant le grand-père et la petite Qinaya. Je pense que proposer ce genre d’exclusivité pour mettre en avant son catalogue numérique est une très bonne stratégie de l’éditeur.

Citations

« 8,4. Un chiffre, une virgule, un autre chiffre. Une abstraction pour moi quand j’ai lu la nouvelle dans mon journal.

  • T’as une idée d’où ça se trouve ça… Arequipa ?

  • Aucune idée !

    37559 victimes mortelles plus tard, le monde entier savait situer Arequipa sur une carte. Mais vous savez comment ça va…On s’émeut, on compatit, puis on oublie…Après tout, qu’est-ce qu’on en a à foutre du Pérou et des Péruviens ? »

« Par contre, je peux t’annoncer que ta petite-fille a déjà baptisé les nouveaux draps que tu lui avais achetés chez Ikea ! Et si c’était ça le bonheur, maman ? »

Extrait

IMG_0122

IMG_0123

Conclusion

Vous vous en douterez bien après avoir lu mon avis, mais il s’agit pour moi d’un énorme coup de coeur ❤ J’ai adoré les thèmes abordés et la façon de les mettre en scène. Les plumes du scénariste Zidrou et du dessinateur Arno Monin se complètent parfaitement pour nous offrir une bande dessinée riche en émotions !

12341510_10207042398671215_207821305737772427_n

Publicités

5 réflexions sur “L’adoption – Qinaya

  1. Pingback: #7 C’est lundi ! Que lisez-vous ? | Livr'aisons littéraires

  2. merci, merci d’avoir partagé votre avis 🙂 Arno Monin est mon cousin, j’en suis super fière et je suis touchée de voir les belles critiques qui accueillent la sortie de L’adoption 🙂 RDV pour le tome 2 ! (je peux vous donner la liste des autres BD si vous voulez haha 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: A-Z Challenge – Yuixem | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s