Sans Issue – Bienvenue à Christmasland

Couv_258169

Titre : Sans Issue – Bienvenue à Christmasland

Auteur : Joe Hill

Illustrateur: Charles Paul Wilson III

Traducteur: Maxime Le Dain

Éditeur : Milady, collection Graphics

Genre(s) :bande dessinée , fantastique, horreur

Nombre de pages :204

Mots-clés : noël, voiture, parc d’attraction, horreur

Christmasland : un nom de parc d’attractions propre à faire briller les yeux des enfants, n’est-ce pas ? Et si je vous dis que, pour quelques billets, ce rêve est à vous ? Allez, plongez ! C’est tous les jours Noël !

Mon avis

Cela fait longtemps  que je veux découvrir l’univers de Joe Hill (connu notamment pour la série Locke & Keys). C’est donc avec plaisir que je me suis lancée dans ce roman graphique. Il est découpé en trois parties : le prologue nous raconte comment Charlie Manx, le conducteur de la Wraith, en est arrivé à conduire des enfants vers Christmasland. La deuxième partie est le récit principal : des criminels s’échappent et appellent Charlie pour les aider à trouver un endroit sûr pour se cacher. Le chauffeur va les emmener à Christmasland mais rien ne se passe comme  prévu! La troisième partie est le récit illustré de la vie de l’homme qui a évoqué pour la première fois le rêve de Christmasland.

L’univers présenté dans cet ouvrage est inspiré d’une autre oeuvre de Joe Hill: « Nosfera2 ». Je ne l’ai jamais lu mais cela n’a cependant pas gêné ma lecture de « Sans Issue ».

L’auteur s’inspire de grands maux de l’humanité – le meurtre, la violence, la pédophilie, le kidnapping d’enfants, etc. – et les utilise pour créer un récit à la fois angoissant et sanglant, mais également amusant et surprenant.

Charlie vit avec sa mère prostituée dans la pauvreté. Le bordel dans lequel elle travaille est associé à des pompes funèbres : la chambre étant utilisée pour l’activité de sa mère, Charlie doit se contenter de dormir dans un des cercueils du magasin. Il a cependant un pouvoir spécial. Quand il est au plus mal, son imagination prend vie et le sauve. C’est ainsi qu’il créé Christmasland : un refuge pour les enfants qu’il considère malheureux.

A Christmasland, les enfants ne sont plus des petits anges innocents mais deviennent des monstres friands de chair fraîche. Ils s’amusent avec les adultes, mais ceux-ci ne sont pas leurs camarades de jeux mais bien leurs proies.

L’imagination de l’auteur semble sans limite: il créé un monde fantastique où la magie et l’horreur se mêle dans un tout fantasmagorique. Les personnages sont tous plus immoraux les uns que les autres et leurs vices sont dévoilés au grand jour. Je trouve que le dessinateur a fait un très bon travail et a réussi à retranscrire l’univers délirant de Joe Hill à merveille!

J’ai cependant trouvé la dernière partie du roman graphique assez redondante par rapport au reste du récit et je me suis un peu ennuyée en la lisant. De plus, la présentation du récit était moins agréable : du texte plein avec quelques illustrations. Je trouve dommage que le livre se finisse sur cette touche négative alors que le reste de l’ouvrage mérite vraiment le détour.

Citations

« Alors, Francine Flynn? Que dis-tu de tourner le dos au chagrin pour vivre à jamais tes douze ans? De te réveiller chaque matin au son des cloches de noël? De franchir le portail en sucre d’orge d’un parc  qui ne ferme jamais, et où personne ne doit jamais rentrer chez soi? Que dis-tu de ça? »

sansissue04

« Aucun d’entre vous ne quittera jamais Christmasland. Les voies qui y mènent comme celles qui en repartent exigent des véhicules aux propriétés bien particulières. Des véhicules sortis d’un rêve! Comme cette Wraith! Et moi seul puis la conduire! « 

Conclusion

12790071

Si le sang ne vous effraye pas et que vous avez envie de vivre une aventure surprenante, montez dans  la Wraith de Charlie, direction Christmasland ! Ce cauchemar est fait pour vous 🙂

divertissant rectangle 2

public averti horreur

#FungiLumini

Publicités

Une réflexion sur “Sans Issue – Bienvenue à Christmasland

  1. Pingback: #02 C’est lundi, que lisez-vous? | Livr'aisons littéraires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s