Le mot qui arrêta la guerre

nobinobi-Mot_couverture

 

Titre : Le mot qui arrêta la guerre
Auteures : Audrey Alwett et Ein Lee
Editeur : nobi nobi !
Genre : conte
Mots-clés : conte, philosophie, guerre, calligraphie, origami, réflexion

 

 

Custom

Au petit matin, quand le soleil étend ses rayons, que les grues s’envolent vers le ciel et que les carpes se réveillent, le lac Yamagata est le plus bel endroit de la Terre. C’est là que Seï y trace ses plus jolies calligraphies, c’est là que son frère Shigeru y fait ses plus vivants origamis. Mais voilà que le daimyô déclare la guerre à son voisin. Tout homme âgé d’au moins seize ans sera contraint de se battre sous sa bannière. Shigeru devra partir et peut-être mourir. Le jeune Seï va alors tout tenter pour convaincre le daimyô de renoncer à cette guerre. En trois jours, il peindra trois calligraphies. Trois mots pour arrêter la guerre, trois mots pour sauver son frère.

12782153_10154016519593750_1915732694_n

Hier était une journée qui nous marquera à jamais par sa violence. La Belgique a été victime d’une attaque terroriste qui a fait une trentaine de morts et des centaines de blessés. En ce jour de deuil national, nous ne devons pas nous laisser gagner par le désespoir, mais au contraire, rester unis et continuer à vivre avec toute la force qui se trouve en nous.

J’ai donc choisi aujourd’hui de vous parler de cet album illustré qui se trouvait justement dans ma PAL, Le mot qui arrêta la guerre. Ce livre trouve particulièrement sa place dans l’actualité. Il pousse à la réflexion non seulement au sujet de ces actes terroristes, mais aussi au sujet des autres conflits mondiaux et des moindres altercations qui peuvent surgir dans nos vies. On trouve mille raisons de déclencher une guerre ou une dispute, mais il est rare d’y réfléchir sérieusement. Quelle est la réelle raison de commencer cette querelle ? Dans quel but ? Que cela changera-t-il à nos vies ?

Les deux frères rappellent tout au long du livre les valeurs importantes : l’amour et la beauté du monde. Sans perdre espoir, ils combattent le daimyô, le chef de guerre, de manière non-violente. Simplement à l’aide de papier et d’encre, Seï tentera de faire entendre raison à son souverain, sans jamais avoir recours à la violence – c’est d’ailleurs lui qui se fera battre par les soldats. Ces frères sont de réels modèles à suivre : à la haine répondons par l’amour !

Outre cet aspect philosophique, l’histoire s’adresse avant tout à un public jeune. Le mot qui arrêta la guerre a toutes les caractéristiques d’une captivante aventure : deux frères aux dons particuliers qui font face à un méchant et qui triomphent grâce à leur courage, leur amour fraternel et leur coeurs naïfs et purs.

L’histoire est racontée tout simplement et le texte s’imbrique parfaitement dans les images. Les idéogrammes des mots que Seï envoie au daimyô se trouvent aussi en japonais dans le texte, ce qui permet d’apprécier autant leurs significations que leurs côtés graphiques et artistiques : par exemple, le mot « beauté » – 美.

Outre les mots, ce sont aussi les illustrations qui nous touchent profondément. On ne se lasse pas d’admirer les magnifiques dessins d’Ein Lee, très colorés et plein de vie. Dans les dernières pages de l’album, on découvre également les premiers croquis de l’artiste et le travail qu’elle a réalisé tout au long de la création de cette merveilleuse histoire.

Custom (2)

Le_mot_qui_arreta_la_guerre

Custom (5)

Le mot qui arrêta la guerre est un magnifique ouvrage tant au niveau de l’objet que du contenu. Son histoire, son folklore et son aspect philosophique raviront petits et grands. Je le rouvrirai volontiers pour regarder encore et encore les dessins et pour me replonger dans ce magnifique conte, qui devrait avoir sa place sur le bureau de nos dirigeants politiques.

shikishi

Coup (1)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s